Gemeenteraadsverkiezingen – prioriteiten voor Huisvesting – Thuislozen doen hun zeg

                                     

(Nederlands)

Om de prioriteiten te bepalen die thuislozen naar voor willen schuiven voor de gemeenteraadsverkiezingen deden we op verschillende plaatsen een bevraging met groepsdiscussie: we gingen hiervoor langs in drie onthaalhuizen (Albatros, Talita en Open Deur), bij een dienst begeleid wonen (De Schutting), in een inloopcentrum (Bij ons/Chez Nous) en in ons eigen Atelier Caricole, dat in Hobo doorgaat. In totaal namen 39 mensen deel aan de bevraging.
De meest aangehaalde keuzes zijn:

  1. De gemeente moet meer betaalbare woningen creëren. 
  2. De gemeente moet meer nood- en transitwoningen voorzien.
  3. Faciliteiten voor een waardig leven van straatbewoners. 
  4. Recht op het bezetten van leegstaande gebouwen.

Volledige Tekst

(Français)
Elections communales – les priorités concernant le Logement – Les accents des SDF

Pour déterminer les priorités que les SDF veulent établir à la veille des élections communales, une enquête avec discussion en groupe a été organisée à divers endroits: trois foyers d’accueil (Albatros, Talita et la Porte Ouverte), un service de logement accompagné (De Schutting), un centre de jour (Chez Nous) et notre propre atelier Caricole, qui se déroule à Hobo. 39 personnes y ont participé. Les choix primordiales sont :

  1. La commune doit créer plus de logements abordables. 
  2. la commune doit prévoir plus de logements de transit et d’urgence.
  3. Les facilités permettant la dignité pour les gens qui vivent à la rue. 
  4. Le droit d’occuper des bâtiments abandonnés.

Texte complet

Enkele foto’s hierbij :

Getuigenis voorgelezen tijdens ontbijt commissie

Objet: appui pour trouver un logement convenable à prix abordable, appartement à 1 chambre (mère), 3 à 5 chambres (famille)

Au Ministre chargé du Logement,
A la Commission du Logement,
Aux parlementaires intéressés,

Je viens auprès de votre haute bienveillance solliciter l’objet en marge. Je vous ai écouté ce matin à la Commission du Logement venant de la maison d’accueil La Porte Ouverte, avec l’Atelier Caricole, rencontré chez Hobo. L’Atelier Caricole informe et forme les personnes en recherche de logement à trouver un toît. Ce sont des personnes, je dirai correctes, qui éprouvent quand même des difficultés à trouver du logement convenable et bon marché.

En ce qui me concerne, le flat/studio me convient déjà bien seule, ou mieux un appartement à 1 chambre étant mère de 4 enfants, et 1 appartement de 3 à 4 chambres, ou même de 5 chambres pour la famille.
Les enfants étaient à ma charge pendant longtemps, plus de 7 ans. Mais, pour l’instant, ils sont avec le père, passation à l’amiable de ma part de charge et de droit avec la promesse de reprise, à cause des problèmes avec le propriétaire, circonstances particulières, y compris mon état de santé. J’ai dû subir 3 opérations chirurgicales successives. Et j’ai vécu à Mechelen pendant 3 ans.

Les 4 jeunes enfants sont mal logés. Ils sont tous dans une seule chambre chez leur père, 3 filles de 14 à 21 ans et 1 garçon de 19 ans, sur 2 lits superposés. Ce qui n’est pas bien pour l’éducation des enfants, la morale et leur santé. Force est de constater que cela influe aussi sur leur comportement, sur les résultats scolaires et académiques. Je demande un changement de situation. Merci de nous aider.

Bref, à cause de la séparation suivie de divorce, nous avions perdu la maison familiale de 4 chambres à Anderlecht, dans le quartier Aumale – Saint-Guidon, dossier clôturé chez le notaire en février 2005. Et depuis, nous n’avons pas encore trouvé un logement convenable pour la famille. En plus, la mère et 3 enfants portent des lunettes. La mère prend le médicament pour la tension et doit porter une chaussure avec semelle.
Mes deux enfants majeurs, et même ma fille de 16 ans, n’ont pas de jobs étudiants pour des raisons que j’ignore. Les enfants doivent être rassurés, encandrés et doivent bouger pour bénéficier des avantages sociaux. Ils doivent participer à l’amélioration de leur condition de vie. La mère peut travailler sous certaines conditions, physiques et médicales. Je suis en recherche de logement et je peux rendre service aux personnes. Le père divorcé est un locataire au chômage.

Actuellement, j’ai introduit une demande de logement social à la commune d’Anderlecht, déjà enregistré, dossier n° X. Une autre demande peut être introduite auprès de logement pour tous, rue de Chimiste, par un CPAS de la Région de Bruxelles Capitale.

Et en son temps, la demande de logement social fut introduite successivement à Auderghem, à Bruxelles, à Woluwe-Saint-Lambert et même auprès de l’échevin Mampaka. L’effort nécessaire a donc été consenti, de mon côté en tout cas, pour obtenir un logement social.

Après un chômage de longue durée, de 2002 à 2009, j’ai travaillé presque une année et trois mois, de 2009 à 2010. Maintenant, je suis au CPAS. Je demande un logement, social ou autre, convenable et bon marché pour la famille.

Voilà la situation, Monsieur le Ministre, chers parlementaires et la Commission du Logement, je vous remercie.

Madame xxx

Brief Anne-Marie Lettre

« Les propriétaires n’aiment pas les locataires qui dépendent du CPAS. Alors on perd beaucoup de temps : la plupart refusent, mais ceux qui acceptent quand-même de vous donner une chance, te laissent attendre. Parce qu’il y aura peut-être encore un meilleur candidat – avec un meilleur revenu, qui se présentera.
Et on attend parce qu’on n’a pas le choix. Cela donne dus stress supplémentaire, sans un vrai résultat.
Ainsi, à la fin, après autant d’échecs, on tombe facilement dans les mains des vrais escrocs : ces gens qui veulent bien louer à n’importe qui. Et nous, qui perdent l’espoir de trouver quelque chose de décent, on se laisse embobiner par ces gens. J’ai pourtant bien l’expérience de ce type d’appartement. A la fin, en a tendance à prendre n’importe quoi, et la misère, qui nous a poussés dans la rue, risque de se répéter. On ne peut pas se permettre de contrôler si tout est en ordre et selon les règles, on doit se contenter de ce que l’on peut trouver.

C’est entre autre le cas avec mon dernier propriétaire. Je vivais au grenier, au dessus d’un café, beaucoup de bruit et des odeurs ; c’était humide; peu d’aération; le gaz ne fonctionnait pas; l’escalier était en très mauvais état. En novembre, je n’avais plus de chauffage, et pourtant il fallait payer 470 € ! Et le propriétaire augmentait encore régulièrement. Il avait la clef, et parfois, il rentrait en mon absence dans mon appartement.
A la fin, j’avais un sérieux conflit avec lui, et alors il s’est avéré qu’il avait même rempli le bail sous un faux nom.
Après que j’ai quitté ce taudis, pendant quelques mois encore, j’ai pu rester chez des amis. Mais cela est toujours provisoire, alors je suis arrivé dans une maison d’accueil.

Alors je veux bien faire plus attention pour ne plus tomber dans cette misère, mais vu le manque d’habitations abordables, j’ai peur de me retrouver dans la même misère. »

Twee maanden vol actie / deux mois plein d’actions

De laatste maanden weinig activiteit op de blog, maar des te meer op het terrein. Hierbij enkele linken naar de acties waar we aan meewerkten.

Ces derniers mois, peu de mouvement sur notre blog, mais d’autant plus sur le terrain. Veuillez suivre les liens si dessous pour découvrir nos activités et actions.

Actieweek voor meer sociale woningen in Brussel/ Semaine d’action pour plus de logements sociaux à Bruxelles.

Op de website van het ministerie van wooncrisis staan verslagen en filmpjes. Ook fragmenten uit het debat met de staatssecretaris voor huisvesting. http://www.wooncrisis.be/nl/content/het-verslag-van-de-actieweek-van-het-ministerie

Découvrez les rapports et les films sur le site du ministère de la crise du logement. Aussi des extraits du débat avec le Secrétaire d’Etat.

Wet huurwaarborg werkt niet! La loi sur les garanties locatives ne fonctionne pas!

Op 26 mei stelden we aan de pers de resultaten voor van een bevraging bij de terreinorganisaties in verband met hun ervaringen met de huurwaarborg. Het uitgebreide persdossier vind je op de website van de huurdersbonden.

http://www.vob-vzw.be/HB/Nieuws/DocumentenPersconferentie/tabid/516/Default.aspx

Je vind er ook een film die we maakten om te testen hoe de banken reageren als hun cliënt een renteloze lening vraagt voor de huurwaarborg, zoals voorzien door de wet van mei 2007!

http://www.vob-vzw.be/HB/Nieuws/GetuigenissenPersconferentie/tabid/515/Default.aspx

Le 26 mai, nous avons présenté les résultats d’une petite enquête sur les expériences des organisations du terrain concernant la garantie locative. Le dossier de presse est disponible sur le site des huurdersbonden. Les textes existent aussi en Français. Si vous êtes intéressés, envoyez nous un message!

http://www.vob-vzw.be/HB/Nieuws/DocumentenPersconferentie/tabid/516/Default.aspx

Vous y trouverez également un film qui montre comment les banques réagissent sur une demande d’empreunter la garantie locative sans intérêts, comme prévu par la loi de mai 2007. (des tests en Néerlandais et en Français, selon la langue de la personne).

http://www.vob-vzw.be/HB/Nieuws/GetuigenissenPersconferentie/tabid/515/Default.aspx

Hieronder een verzameling van persreacties / ci-dessous un apperçu des réactions presse

Radiouitzending Radio 1 – Peeters en Pichal, met Filip Tollenaere: http://internetradio.vrt.be/radiospeler/v2_prod/wmp.html?qsbrand=11&qsODfile=/media/audio/r1pepihuur260511

La Libre: http://www.lalibre.be/actu/belgique/article/663392/pour-la-garantie-locative-c-est-la-galere.html

RTBF, journal télévisé: http://www.rtbf.be/video/v_la-loi-sur-la-garantie-locative-sera-t-elle-modifiee?id=1037883&category=info

De Standaard: http://www.standaard.be/artikel/detail.aspx?artikelid=TH3ANBRO&sectionid=1f2838d4-99ea-49f0-9102-138784c7ea7c

7sur7.be: http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/1270300/2011/05/26/La-loi-sur-la-garantie-locative-ne-fonctionne-pas.dhtml

Trends.be: http://trends.rnews.be/fr/economie/actualite/immo/pourquoi-la-loi-sur-les-garanties-locatives-est-un-echec/article-1195020848453.htm#

http://trends.rnews.be/nl/economie/nieuws/immo/huurwaarborgregeling-werkt-niet/article-1195021043712.htm

En ook de politiek heeft gereageerd. Naar aanleiding van onze persconferentie heeft een kamerlid aan de minister van justitie gevraagd om de interministeriële werkgroep rond dit onderwerp opnieuw bijeen te roepen. De minister heeft beloofd dat ook effectief te doen. Wordt vervolgd!

Interministeriële werkgroep wordt terug opgestart!http://www.dekamer.be/doc/CCRI/pdf/53/ic277.pdf lees pg 18 tot 20vraag van NV-A aan De Clerck

Et il y a eu aussi une réaction politique. Suite à notre conférence de presse, un représentant de la Chambre a demandé au Ministre de la justice de réunir le groupe de travail interministeriel. Le ministre a promis de le faire. A suivre! http://www.dekamer.be/doc/CCRI/pdf/53/ic277.pdf; lisez pages 18-20